en
André Soupart
Photographie

« Le geste du torrent » et « Transapparences »
Format : 105x105 cm

Deux principes nous conduisent dans l’imaginaire sensuel et cosmique du photographe : l’abstraction du sujet obtenue par une certaine technique photographique qui tend à souligner l’osmose entre le corps, l’eau, la pierre, et l’utilisation du grand format qui restitue l’expression gestuelle de l’eau.
Ce travail joue sur la limite de l’apparition ou de la disparition du corps cristalisé par la transparence et le mouvement de l’eau.
Ces recherches et leur traduction entraînent une perception fusionnelle et plastique qui aboutit à la transmutation des matières.

t
t t
t t
t

 

réalisation: vertige